Connaître le coût environnemental de transport d’un produit permettrait-il à un consommateur d’être plus « durable » dans sa façon de consommer? Tous les produits justifient-ils qu’ils traversent toute la planète avant d’être livrés? Seul lui détient la clé du « juste prix » en intégrant tous les coûts externalisés, y compris le coût en CO 2 qu’il est prêt à concéder pour ses achats...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous