Il est un domaine dans lequel la France (pourtant terrienne) s’est fait tailler des croupières mais dont on parle peu. Il y a dix ans, la France était le deuxième exportateur de céréales de la planète derrière les États-Unis et le premier d’Europe. Aujourd’hui, l’Hexagone est au dixième rang mondial et au troisième européen, derrière l’Allemagne et la Pologne dans l’Union, et par la Russie et l’Ukraine plus à l’Est. Cette redistribution des cartes n’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous