La France exporte la moitié de ce qu’elle produit, quelle que soit la céréale, blé, orge ou maïs. Mais le marqueur de référence reste le blé tendre, dominant les cultures françaises. « Les céréales françaises servent d’abord le marché français », insiste le président de France Export Céréales, organisme créé par les producteurs, financé dans le cadre de l’interprofession Intercéréales, avec pour mission de faire...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous