Autrefois, il se disait que l’opinion publique était souveraine. Aujourd’hui, c’est la perception publique qui est devenue impériale. Et quel que soit le domaine où sa conception de l’éthique s’applique (politique, industrie, grande distribution transport…) – on pourra la juger excessive, injuste, sans discernement, puritaine même parfois –, son seuil d’acceptation sociale a atteint son point éclair. Hautement inflammable. Avec elle, on ne sait jamais très bien où va tomber l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous