Les 51 ports d’Extrême-Orient, avec 401,25 MEVP, ont représenté en 2018 le trafic conteneurisé le plus dense au monde mais la croissance s’y essouffle (+ 5 %). Elle est en effet déclassée par la plupart des autres régions du monde, à l’exception des 11 ports de l’Europe du Nord (+ 4 % avec 56,4 MEVP) et du Moyen-Orient, apathique depuis deux ans (31,4 MEVP). En termes de croissance, les ports des États-Unis ont fait mieux (+ 6 %), ce qui leur permet de franchir la barre des 60 MEVP. Les coins du monde...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous