Ils sont intouchables ou presque. En 2018, comme ce fut le cas aussi en 2017, rares sont les ports chinois qui dévissent: Dongguan (– 13 %), Dalian (– 2 %), Yangon (– 1 %). Voire ceux qui étaient en perte de vitesse en 2017 ont vite repris de l’aplomb (Kaohsiung, + 2 %). Certains confirment leur percée, dans des croissances toutefois plus modestes: Jinzhou (+ 48 % en 2017, + 12 % en 2018, 1,4 MEVP), Tangshan (+ 31 % en 2017, + 17 % en 2018, 2,96 MEVP), Nantong (+ 22 % en 2017, + 28 % en 2018, 1,3 MEVP), Haikou (+ 17 % en 2017, + 13 % en 2018 avec 1...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous