Le rendez-vous annuel du consultant Dynamar, qui établit une certaine hiérarchie portuaire parmi les ports dont le trafic dépasse le million de conteneurs, bégaie. Au royaume de cette élite portuaire, les ports asiatiques sont des rois inamovibles qui vivent depuis quelques années déjà sans crainte de destitution. Il y a certes des mouvements entre eux, au gré des années et d’événements susceptibles de perturber le transport maritime ici et là. Mais ils n’en accaparent pas moins, en entre...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous