C’est à l’occasion d’une réception donnée en juin pour le centième anniversaire des Chantiers de la Haute-Seine, principal chantier fluvial sur la Seine, situé à quelques kilomètres en amont de Paris, qu’a été signée une convention entre le Groupement des industries de construction et activités navales (Gican), le Comité des armateurs fluviaux (Caf) et le Syndicat national des constructeurs et réparateurs de bateaux (SNCRB). Si les industriels de la construction navale maritime...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous