La spécialiste du fret aérien et maritime du groupe Deutsche Post veut capitaliser sur les services ferroviaires, qui gagneraient en popularité, entre l’Asie et l’Europe. Selon un rapport publié récemment par la Commission européenne, ce corridor, galvanisé par les investissements le long des nouvelles routes de la Soie, aurait transporté 325 000 EVP en 2018. Il devrait atteindre 437 000 EVP d’ici 2030, mais pourrait dépasser les 4 MEVP s’il bénéficiait de financements et de capacités...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous