Le port portugais a reçu pour la première fois le Samskip Estrela le 27 novembre. Le navire de 740 EVP inaugure ainsi un service hebdomadaire direct entre Tilbury et Lisbonne, avec escale au retour à Leixões (le port de Porto, au nord du Portugal) et Rotterdam.

L’armateur néerlandais continuera néanmoins d’offrir quatre fois par semaine son services short sea entre Rotterdam et Leixões. Selon Lisa Westerhuis, Trade Manager de Samskip Iberia, « cette mise à niveau permettra à Samskip d’accroître ses volumes entre le Portugal et le Royaume-Uni de 50 à 60 % ».

La nouvelle ligne conteneurisée vers Lisbonne correspond aux besoins de chargeurs notamment du secteur agroalimentaire. Lisbonne s’ouvre ainsi des perspectives vers la Scandinavie et l’Europe centrale et orientale par le hub de Rotterdam. Le service Samskip Portugal opère au terminal de Santa Apolonia, l’une des trois installations conteneurs du port de Lisbonne. Le linéaire de quai de 742 m, géré par Sotagus (groupe Ylport) est d’une capacité de 450 000 EVP par an. La nouvelle route du Samskip Estrela confirme en outre l’intérêt croissant des exportateurs et importateurs portugais pour le conteneur de 45 pieds, essentiel pour s’affranchir du trafic routier, conformément au souhait du gouvernement portugais de développer le transport fluvial sur le Tage à Lisbonne et le transport ferroviaire avec le hub multimodal Castanheira do Ribatejo à environ 50 km en aval de Lisbonne. Par ailleurs, le transport maritime de courte distance correspond à la politique proactive du port de Lisbonne, qui a d’ores et déjà anticipé l’obligation du 1er janvier 2020 d’utiliser du carburant à basse teneur en soufre. En effet, le port a procédé au premier ravitaillement avec du VLSFO (very low sulphur fuel oil). L’opération en mer – en l’occurrence sur le Tage – a eu lieu le 18 novembre 2019 et a permis le réapprovisionnement du M/V Antonia (cargo sous pavillon finlandais) avec du combustible à 0,1 % de soufre.