Evoquée en octobre, la volonté du constructeur naval australien Austal et du fonds de capital-investissement américain Cerberus Capital Management de reprendre le chantier naval Hanjin de Subic Bay, aux Philippines, s’est bien traduite par une offre officielle. Austal prévoit d’y construire des navires tant civils que militaires et les Américains comme les Australiens envisageraient d’y installer en complément un atelier de réparation et entretien pour les navires de leurs forces navales. Les termes exacts de cette reprise...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous