Ils résistent au virus de la « taxopathologie » aigüe. Mais ne leur en demandez pas davantage. En raison du ralentissement observé entre janvier et septembre, les volumes mondiaux n’auront augmenté que d’un petit pourcent pour atteindre 126,2 MEVP, selon les chiffres (provisoires) des statistiques sur le commerce des conteneurs (CTS). Les échanges entre les continents ont augmenté de 0,9 % à 83,6 MEVP. Bien qu’apparaissant comme un refuge aux tensions sur les grands marchés, le commerce conteneurisé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous