En Asie, c’est Ocean Network Express (One), le 6e transporteur de conteneurs mondial, qui créé la « divine surprise ». Le premier exercice de l’armateur, né en avril 2018 de la fusion de Nippon Yusen Kaisha, Mitsui O.S.K. Lines et K Line, s’était mal terminé, avec un déficit deux fois supérieur aux bénéfices escomptés. Les difficultés techniques rencontrées à l’amorçage avaient généré de sérieux manques à gagner dans les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous