Il y a un an tout juste, le port de La Rochelle ouvrait une unité de traitement des sédiments marins. Les sédiments, dragués dans les lacs urbains de l’agglomération rochelaise ou dans les différents bassins du port de plaisance, y sont amenés par camions pour y être nettoyés de leurs éléments polluants. Ils trouvent ensuite de nouveaux usages. Le centre a déjà réalisé deux cycles complets de traitement. Les camions vident les vases dans des bassins de réception. Elles vont...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous