Porté par le Grand Port maritime de Rouen (GPMR), le projet Sedinnove sur la recherche de filières de valorisation des sédiments de dragage figure parmi les lauréats distingués lors des 2 e Assises Normandes de l’Économie circulaire. Le projet est axé sur la recherche des filières locales de valorisation pérennes pour quelque 4,5 m 3 de sédiments dragués annuellement pour l’entretien du chenal maritime. Il repose sur un investissement de 400 000 € pour une étude financée avec l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous