Lors d’un jeu de questions-réponses à l’issue du discours du président de la République, Philippe Louis-Dreyfus est revenu à la charge sur un sujet qu’il défend depuis des années et qui permet à la France d’être à la table des négociations internationales sur la stratégie à mener dans la guerre éclair contre les gaz à effet de serre (réduire le CO2 de 40 % par rapport à 2008 d’ici à 2030). Lors de la dernière réunion inter...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous