Augmentation de 16,5 % pour les conteneurs maritimes, qui constituent l’essentiel du trafic. Hausse de 12,5 % pour les déchets conteneurisés. Croissance de 48,6 % pour les boîtes liées à la logistique urbaine… les conteneurs fluviaux ont toutes les faveurs sur l’axe Seine. De janvier à fin octobre, Haropa – Ports de Paris, qui exploite l’ensemble des terminaux à conteneurs d’Île-de-France, a manutentionné 138 496 EVP, soit 21 % de plus que sur la même période de l’année...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous