Le volume de commerce de GNL devrait s’établir autour de 350 à 360 Mt en 2019. Le marché a explosé ces dernières années. Plusieurs raisons l’expliquent. Les pays cherchent à se désengager du charbon, à l’instar de la chine avec son plan « Blue Sky ». Les progrès technologiques ont également permis aux États-Unis de débloquer des réserves abondantes et bon marché de gaz de schiste. En outre, l’expansion des capacités de regazéification,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous