En décembre, l’opérateur short-sea, qui offre des services entre l’Irlande, la Grande Bretagne et l’Europe continentale, a lancé un nouveau service de transport de conteneurs entre l’Irlande et Dunkerque, évitant ainsi la route dite « UK landbridge ». La boucle escale dans le port du nord de la France deux fois par semaine et dessert Dublin, Cork, Southampton et Rotterdam dans chaque direction, en exploitant deux navires de 800 EVP. « En ajoutant l’Irlande à notre réseau, Dunkerque renforce sa position de hub de transbordement, tout en offrant une véritable alternative aux acteurs du marché européen qui commercent régulièrement avec la République d’Irlande », déclarait le président du port, Stéphane Raison. « L’allongement du terminal à conteneurs de Dunkerque, l’acquisition de nouveaux portiques, la multiplication de lignes maritimes en font désormais un acteur qui compte dans le panorama des ports nord européens », avait à son tour justifié Koert Loetweiler, PDG de BG Freight Line. Filiale de Peel Ports, propriétaire notamment du port de Liverpool, la société a été créée à l’origine comme une ligne d’apport en mer d’Irlande pour le port britannique. Aujourd’hui, ses 23 porte-conteneurs desservent 29 ports et terminaux en Europe du Nord, dont Brest, Montoir, Dunkerque, Anvers et Rotterdam, sa base d’Europe continentale. Tous les ports sont desservis au moins deux fois par semaine, avec un transit time de un à quatre jours. Au cours des trois derniers mois, la société a transporté 100 000 EVP.