La situation n’est pas uniforme à lire les données d’Alphaliner. Maersk, Evergreen, Hapag-Lloyd, Cosco et ZIM ont entre 6 et 10 % de leur flotte hors du marché. Plus marquée, la part de la flotte inactive de HMM, PIL, Yang Ming, MSC et de ONE oscille de 32 % à 11,6 %. La baisse de capacités de PIL, compagnie en situation difficile, est clairement liée à sa décision de quitter le transpacifique et à la vente de six navires de 11 923 EVP. Maersk a opéré le retrait d’un tonnage important, de l...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous