La croissance de Cosco Shipping Ports tirée par l'international

La filiale portuaire de Cosco poursuit sur sa lancée de la croissance mais ce n’est pas aux ports chinois qu’elle la doit. En 2019, le manutentionnaire a traité près de 103 MEVP dans ses terminaux. Une hausse de 5 % mais constrastée.

Fumée blanche pour la Méridionale et Corsica Linea

Après l’échec des négociations de septembre 2018, La Méridionale et Corsica Linea ont repris le dialogue. Une porte de sortie aurait été trouvée le 24 janvier permettant d’envisager une réponse conjointe pour les sept prochaines années…

Blocage des ports : L’hystérie collective

La réforme des retraites justifie-t-elle ce grand « feu de joie » dans les ports ? Pris dans un conflit général qui les dépasse, les grands ports maritimes français, que l’on décrit comme les poumons de l’économie, n’assurent plus aucune fonction vitale et entraînent, dans le mouvement, ceux qui en dépendent. Pour autant, les impacts à long terme restent à prouver.

Ocean Alliance : Une offre de services prudente

Associées au sein d’Ocean Alliance, les compagnies maritimes Cosco/OOCL, CMA CGM et Evergreen ont présenté le réseau qu’elles exploiteront en commun à compter du 1 er avril 2020. Peu de changements à quelques exceptions près. Dunkerque, Le Havre et Fos plus ou moins préservés.

Les professionnels de la place portuaire d’Haropa présentent à leur tour la facture

Un gros manque à gagner pour le port du Havre. Après avoir encaissé 14 jours de grève sur les mois de décembre et janvier ou plus exactement 14 jours d’une opération « Ports Morts », lancée par la Fédération Nationale Ports et Docks (FNPD), les professionnels de la place portuaire d’Haropa viennent d’établir un premier bilan. Le mouvement social poursuit son cours...

Calais : Une année « chahutée » dans le contexte du Brexit

Les inconnues encadrant le retrait du Royaume-Uni de l’UE et la conjoncture économique britannique morose ont contrarié les trafics transmanche du port de Calais, qui conserve toutefois sa part de marché. L’intermodal ferroviaire performe. Le chantier d’extension du port entame sa dernière ligne droite avant la mise en service de trois nouveaux postes à quai début 2021.

Stratégie
 : 
Sète vise les 5,5 Mt

Dans son plan stratégique 2021-2025, le port souhaite doubler la part de post-acheminement pour passer de 10 à 20 %. 10 M€ vont être investis par la Région Occitanie et l’EPR Port Sud de France dans l’aménagement d’une nouvelle plateforme ferroviaire, attendue pour fin 2020. La consultation de l’opérateur privé est en cours.

« Ports morts »
 : 
Au Havre, les grèves laissent des traces

Avec la multiplication des mouvements de grève qui affectent le port du Havre depuis le mois de décembre, le trafic maritime est depuis plusieurs semaines détournés principalement vers le grand rival du range nord-européen, Anvers. Les entreprises, qui sont liées directement ou indirectement à l’activité maritime et portuaire, sont éprouvées dans leur organisation au quotidien. Témoignages.

Réforme des retraites
 : 
Nouvelle opération « Ports morts »

Au 41e jour de grève, les ports et l’ensemble de la chaîne logistique demeurent les otages d’un projet de réforme des retraites sur lequel ils n’ont aucune prise. Une situation ubuesque qui commence à peser et à coûter. Les syndicats patronaux en appellent à nouveau à la responsabilité des pouvoirs publics et actionnent le levier du portefeuille. Ils exigent des défraiements et des mesures spécifiques de soutien.

Réforme des retraites/ Blocage des ports
 : 
Thibaut San Galli, Nestlé Waters : « Tout devient trop compliqué et trop cher »

De guerre lasse. La patience des usagers des ports atteint son seuil limite. Perte de visibilité de la chaîne logistique, conteneurs déroutés hors de France, surcoûts engendrés par le réacheminement par camions vers le port initial…les chargeurs et entreprises de transport routier envisagent aussi de déserter les ports français.

Pages