Brésil : un plan de relance en faveur de 11 ports

Cela fait une dizaine d'années que les ports brésiliens avaient été négligés. Mais la pandémie vient de les replacer sur le devant de la scène : les ports brésiliens ont plutôt bien résisté avec un tonnage en hausse de 4,4 % sur le premier semestre, à 538 Mt. Treize appels d'offres vont être lancés d'ici la fin de l'année​.

Quels sont les ports les mieux desservis par la ligne régulière ?

En se basant sur l’indice de connectivité du transport maritime de ligne qu’elle a développé et les données de MDS Transmodal, la Cnuced est en mesure de déterminer la position d'un port dans le réseau mondial de transport maritime de ligne. Shanghai est, sans surprise, le port le mieux connecté, mais Le Havre figure parmi les 20 premiers et Marseille dans le Top 50.

Surestaries et frais de stationnement : qui doit payer ?

Que se passe-t-il en cas de litiges entre un transitaire et son manutentionnaire au sujet du stationnement des conteneurs sur les quais ? Comment les différends sur les surrestaries se règlent-ils ? Lors de sa prochaine assemblée générale le 29 septembre, le Syndicat des transitaires de Marseille-Fos entend porter le sujet sur la place publique.

Autoroute ferroviaire : Le port de Sète se met sur les rails

Le gouvernement veut relancer les autoroutes ferroviaires. Parmi elles, Sète-Calais. Anticipant une filière d’avenir, le port de Sète investit 10 M€ dans une nouvelle plateforme ferroviaire. Les travaux débutent ce mois-ci. Autre priorité, les travaux de recalibrage du canal de Rhône à Sète.

Jebel Ali, Cai Mep, Anvers, Göteborg

Le T4 de Jebel Ali est enfin animé. Anvers lance un appel d'offres pour la modernisation du terminal Europa. Le port de Göteborg sera approfondi. Le futur terminal vietnamien Gemalink attend deux autres STS. Investissements, équipements, développements. Revue hebdomadaire de l’actualité des terminaux.

Marseille-Fos, des gestes commerciaux jusqu'en décembre

L’Union Maritime et Fluviale et le Grand port maritime de Marseille-Fos ont confirmé le 17 septembre les gestes commerciaux dans le prolongement du Pacte d’engagement pour la relance et la compétitivité de la place portuaire, lancé en février 2020. Il prévoit jusqu’à la fin de l’année des réductions sur les droits de port pour les filières conteneurs, ro-ro et ropax. Le GPMM espère surtout glaner quelques subsides promis par le gouvernement aux ports dans le cadre du plan « France Relance ».

Céréales : baisse des exportations françaises à prévoir

Les exportations françaises de céréales seront en baisse au cours de la saison en cours, en particulier à destination du Maghreb et de l’Afrique. Le début de campagne est marqué par le retour de la Russie au premier rang des pays exportateurs et, toujours, par la ferme présence de la Chine parmi les plus gros clients, en particulier pour les achats d’orge.

Amérique latine : le calme avant la tempête

À l'échelle sud américaine, le trafic conteneurs a été d'une remarquable stabilité en 2019. Dans le détail, la situation est plus disparate. Les ports brésiliens poursuivent leur progression et assoient la position du pays au premier rang du continent. En revanche, la côte pacifique marque déjà le pas. Avant de s'effondrer, prise dans le cyclone Covid.

Le Havre et l’axe Seine se préparent au zéro carbone

Le port normand planche sur sa stratégie « zéro carbone » et explore différentes pistes. Offre de services, politique tarifaire, énergies alternatives... Tour d’​horizon avec Kris Danaradjou, récemment nommé directeur général adjoin t.

Les ambitions de Zeebrugge dans le GNL

Si Zeebruges a enregistré le meilleur résultat semestriel de son histoire, il le doit au trafic de GNL. Le port côtier belge s’affirme dans un rôle de premier plan pour le gaz naturel liquéfié.

Pages