Attaques en mer d'Oman
 : 
Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Mærsk sort de la nasse mais son activité logistique déçoit toujours

Grâce à l’augmentation des volumes transportés et à la hausse des taux de fret, A.P. Møller-Mærsk voit ses revenus progresser au premier semestre 2019 et vise un bénéfice Ebitda de 5 Md$ pour l’ensemble de l’année. La situation n'est toutefois pas satisfaisante dans le secteur de la logistique, pourtant cible du groupe danois.

One : Premiers résultats trimestriels bénéficiaires depuis la fusion

Les trois transporteurs japonais voient enfin la vie en magenta. Ils ont enregistré leur première trimestre bénéficiaire depuis le début de leur aventure à trois en avril 2018. Toutefois, le conglomérat nippon s'attend à une perte à l'issue du second semestre de son exercice financier (octobre 2019-mars 2020), anticipant sur les coûts de soute découlant de l'application de la réglementation OMI 2020.

Bourbon Corporation et Bourbon Maritime, admis en redressement judiciaire 

Le tribunal de commerce de Marseille, qui s'est réuni le 7 août, a statué sur la demande de Bourbon de se placer sous le régime du redressement judiciaire, après que la société chinoise ICBC Leasing ait exigé le paiement d'arriérés pour plus de 800 M$ (720 M€). La procédure ne concerne que les holding Bourbon Corporation et Bourbon Maritime de façon à préserver les sociétés opérationnelles.

Détroit d'Ormuz : Nouveau coup d'éclat de l'Iran qui saisit un 3e navire

Selon des médias iraniens, les Gardiens de la révolution islamique auraient saisi un pétrolier étranger le 31 juillet. Motif invoqué en confondante similitude avec les événements précédents : contrebande de carburant présumé. La Grande-Bretagne se joint à la mission américaine de patrouille dans le détroit d'Ormuz.

Corsica Linea commande à Visentini un ropax au gaz

Après plusieurs semaines de négociations avec les chantiers navals européens, Corsica Linea a signé le 25 juillet 2019 avec l’Italien Visentini pour la construction d’un ferry au GNL. Retenue pour la prochaine délégation de service public dite de raccordement qui débutera à l’automne prochain pour 15 mois, Corsica Linea entend ainsi démontrer son engagement en faveur du verdissement de sa flotte.

Maersk Homan ressuscité

Presque 17 mois exactement après été lourdement endommagé suite à un incendie en mer d'Oman en mars 2018 qui a coûté la vie à cinq membres d'équipage , le porte-conteneurs Maersk Homan de 15 282 EVP est prêt à être remis en service, comme prévu sur le calendrier, mais sous un nouveau nom, annonce Alphaliner.

Détroit d'Ormuz
 : 
Face à l'escalade des tensions, des réactions tous azimuts

Avec les événements du week-end dans le Golfe, le nombre de pétroliers ayant fait l’objet d’attaques ciblés dans cette région hautement stratégique pour le pétrole est désormais porté à six. En six semaines. Amalgamées avec les autres risques qui pèsent sur le transport maritime, en particulier les guerres commerciales, les tensions ajoutent à l'instabilité économique mondiale.

Pages