Effondrement des taux des VLCC

©Euronav Après six à huit mois d’euphorie, les taux des super tankers ont chuté brutalement. Pour les analystes, la raison est simple : « trop de navires et pas assez de cargaisons ». Les tarifs des très gros transporteurs de brut (VLCC, des p...

Les méthaniers plombés par une rupture de la demande

Le ralentissement économique mondial provoqué par le coronavirus a fait chuter la demande de GNL et entraîné une baisse d'environ 65 % des tarifs d'affrètement des méthaniers.

Eastern Pacific Shipping prend possession du futur CMA CGM Brazil

Eastern Pacific Shipping (EPS) a pris livraison du Korea Bay , le cinquième porte-conteneurs d'une série de pas moins de onze néo-panamax que l'armateur non-exploitant de Singapour recevra du chantier naval sud-coréen Hyundai Samho.

Le Covid terrasse l'affrètement des porte-conteneurs

Le marché souffre. Les propriétaires ont de plus en plus de mal à trouver un emploi pour leurs tonnages, notamment aux deux extrémités de l’offre. La demande pour les unités de plus 5 500 EVP s'est quasiment tarie. Les petits gabarits sont dans une zone grise. Les segments intermédiaires échappent aux grandes turbulences mais la plupart d'entre eux sont destinés à des emplois de court terme.

Corsica Linea annonce un 8e navire

La compagnie, opérant la desserte maritime de la Corse au départ de Marseille, a affrété un Ropax à Stena. Le navire mixte, mis en service dès cet été, vient renforcer la desserte de l’Afrique du Nord. Enregistré sous pavillon français premier registre, il devrait impliquer l’embauche de 150 marins.

Affrètement
 : 
Faute de grives, on mange des merles

C’est la loi de l’offre et la demande. Hyperactivité pour les uns, sous-emploi pour les autres. Des lignes de front se dessinent très clairement sur l’affrètement de porte-conteneurs. Reste à savoir comment le marché va observer les 53 méga porte-conteneurs qui vont être livrés cette année. Il faudra un acte de funambule pour les digérer.

Affrétement
 : 
CMA CGM signe pour deux nouveaux navires avec GSL

Quelques semaines après avoir passé un contrat d'affrétement avec la grecque Poseidon pour quatre navires, CMA CGM récidive pour deux autres avec la britannique Global Ship Lease. Les deux propriétaires de navires sont en train de fusionner.