Douala : L'autorité portuaire contrainte par un « ordre de la présidence » de suspendre l'attribution de la concession

Le port autonome de Douala devait signer le 31 octobre le contrat de concession du terminal à conteneurs attribué mi-septembre à l'l'italo-suisse Til (MSC), après une longue procédure à l'issue de laquelle des candidats ont émergé et se sont retirés . Il se voit contraint par la présidence de l'État camerounais de susprendre l'attribution du contrat dans l'attente des décisions du tribunal administratif, saisi par le groupe français Bolloré, actuel concessionnaire évincé très rapidement de la consultation.

La valse des opérateurs portuaires à Douala

L’identité du futur concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala devrait être connu le 17 septembre à en croire la lettre confidentielle Africa Intelligence . Opéré depuis 2005 par le duo Bolloré-APM Terminals (groupe A.P. Møller-Mærsk), évincé très rapidement de la sélection, le contrat expire en décembre 2019. Un dossier épique et peut-être une préfiguration de nouveaux rapports de force dans les ports du continent.

Vado Gateway, ouverture prévue pour décembre

Le terminal à conteneurs de Vado Gateway continue de recevoir ses équipements, ce qui laisse entrevoir une ouverture prochaine. L'installation n'est qu'une illustration de ce qui passe actuellement dans les ports à conteneurs italiens : la grande effervescence. Le...

Stratégie
 : 
Claus Ellemann-Jensen, PDG Maersk France : « Nos ambitions en France »

Á la tête de Maersk France depuis 2017, Claus Ellemann-Jensen entend asseoir la légitimité du leader mondial du transport maritime de conteneurs en France, qui n’y est étrangement pas prophète, mais à la traîne de ceux qui le coursent ailleurs. Dans cet entretien, il mesure ses mots et calibre ses réponses mais éclaire les choix de son groupe sur divers sujets ...