SeaOwl a reçu le permis pour télé-opérer à distance des navires

La société française de services maritimes va pouvoir tester la technologie de pilotage à distance qu’elle entend commercialiser, à partir de 2023, pour des navires électriques spécialisés dans le support aux parcs éoliens notamment.