Le Japon veut fusionner 15 chantiers navals

Le Japon a dominé la construction navale mondiale jusqu'au début du siècle avant de devoir céder son pré carré sous la pression de ses deux grands voisins, tous deux moins chers, l’un accaparant les volumes, l’autre capitalisant sur l’expertise technologique sur les méthaniers. Des mouvements s’opèrent. Une réplique tardive aux secousses répétées infligées par ses rivaux qui restructurent leurs actifs pour gagner la course à la taille critique.

China Merchants, CIMC, AVIC : Fusion des chantiers navals offshore en négociation

Grandes manoeuvres dans la construction navale chinoise. Après l'annonce d'une fusion par les deux plus grands constructeurs navals chinois, CSIC et CSSC, des rapprochements sur le segment de l'offshore sont envisagés. Depuis deux ans, des mouvements s'opérent, donnant du crédit aux négociations en cours.