Résultats financiers : CMA CGM a retrouvé en 2019 de la marge opérationnelle

Le n° 4 mondial du transport maritime de conteneurs a terminé l'année 2019 avec un résultat net en perte de 229 M$ et des dettes s'élevant à près de 18 Md$. Si l’acquisition de l’ex-commissionnaire de transport suisse leste le groupe français, la norme comptable IFRS16 biaise grandement ses résultats. Pour autant, CMA CGM est confiante sur sa capacité à retrouver dès cette année des marges de manœuvre financières.

L'ancien directeur général de Ceva à la tête de l'activité portuaire de CMA CGM

Après avoir occupé – moins d'un an – le poste de directeur général de Ceva Logistics, que CMA CGM a acquis en 2019, l’armement conteneurisé français lui confie un nouveau secteur d'activité, l’activité des terminaux portuaires, dont la gestion avait été dévolue à Christine Cabau Woehrel, l’ancien directrice générale du port de Marseille.

CMA CGM se déleste pour se renflouer

L'armateur français de porte-conteneurs a présenté ses résultats financiers et opérationnels réalisés entre juillet et septembre. Indicateurs liés à l'exploitation en forme. Situation financière pénalisée par la digestion difficile de ses investissements conséquents et acquisitions onéreuses. CMA CGM doit céder des actifs pour retrouver du souffle.

Les résultats de CMA CGM plombés par Ceva Logistics

Pour CMA CGM, le deuxième trimestre a été marqué par une hausse de l'Ebitda. Une tendance portée par la hausse des lignes intrarégionales et des lignes États-Unis. Mais l'acquisition de Ceva Logistics et les nouvelles normes comptables ont pesé sur résultats du groupe.

CMA CGM pourrait céder des terminaux portuaires

Selon Bloomberg, CMA CGM chercherait à céder certains de ses actifs portuaires voire une de ses filiales portuaires. D'après Alphaliner, la vente viserait à se renflouer. L'endettement, qui aurait atteint fin mars près de 20 Md$, a été exacerbé par l'acquisition de Ceva Logistics .

Stratégie
 : 
CMA CGM solde le compte de Ceva

À l'issue de la période supplémentaire d'acceptation de son offre d'acquisition, l'armateur met la main sur 97,89 % du capital et des droits de vote du groupe de logistique suisse. Il faut replacer cette opération dans un contexte de grande effervescence pour le secteur de la logistique, à l'heure où Panalpina passe dans l'escarcelle de DSV, anticipant d'autres mouvements de consolidation, tandis que les grands armements conteneurisés poussent toujours plus loin leur intégration verticale.

Ceva Logistics
 : 
CMA CGM matérialise son OPA

Le 4e armateur mondial dans le transport de conteneurs a lancé ce 12 février son offre publique d'achat sur Ceva, visant à prendre le contrôle exclusif du logisticien suisse. La Commission européenne a par ailleurs donné le feu vert à l’opération jugée sans conséquences du point de vue de la concurrence.

Résultats financiers
 : 
CMA CGM veut « obtenir la majorité du capital de Ceva »

Á l'occasion de la présentation de ses résultats financiers pour le 3 e trimestre, le 4 e transporteur maritime mondial a réitéré sa confiance dans le projet industriel de Ceva Logistics pour retrouver le chemin de la rentabilité mais a surtout exprimé très clairement ses intentions quant à la composition de son capital...