La Chine vers l’autonomie en carburants conformes ?

À l’occasion du lancement d'un contrat à terme LSFO à la Bourse internationale de l'énergie de Shanghai, le vice-président de PetroChina, Zhang Tong, a annoncé que les raffineries chinoises auraient la capacité de produire 18,1 Mt de LSFO. Le pays serait donc autosuffisant pour approvisionner son marché en combustibles marins.

L'acier se plie face au Covid

La World Steel Association a publié ses perspectives à court terme pour 2020 et 2021. La demande d'acier se contractera de 6,4 % en 2020 mais la demande d'acier devrait se redresser dès 2021 avec augmentation de 3,8 %. La plasticité de l’économie chinoise devrait permettre à l’acier de ne pas rompre…

Sale temps pour Los Angeles

Les États-Unis et la Chine se parlent à peine mais continent d’être très liés commercialement. Bien que situés à proximité l'un de l'autre, Los Angeles et Long Beach ne subissent cependant pas du tout la crise économique de la même façon.

Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

Vers une nouvelle hiérarchisation portuaire ouest-méditerranéenne ?

Le Covid-19 pourrait-il rebattre les cartes de l’attractivité portuaire en Méditerranée. C’est du moins ce qu’affirment Yann Alix, le délégué général de la Fondation Sefacil, et Nicolas Montier, professeur à l’EM Normandie. Les deux chercheurs ont comparé les escales de porte-conteneurs dans sept ports de la Méditerranée occidentale sur les quatre premiers mois de 2019 et 2020. Des résultats qui en disent long.

Retour des sanctions commerciales, quels impacts sur le transport maritime ?

Les États-Unis réactivent tous les logiciels d'avant-covid. Sanctions, listes noires, menaces de taxes… La détérioration des relations entre les États-Unis, l’Iran, le Venezuela et la Chine prennent à nouveau en otage le transport maritime. Quels impacts sur le pétrole, le gaz et le vrac sec...

Pages