Arctic LNG 2
 : 
Après la Chine, le Japon investit dans le projet russe

À l’occasion du sommet du G20 qui s’est tenu à Osaka, la société japonaise Japan Arctic LNG B.V. a signé un accord avec le producteur de gaz russe Novatek pour une prise de participation de 10 % dans son projet gazier Arctic LNG-2 pour un montant de près de 3 Md$. Total avait déjà fait de même en mars, ainsi que la China National Offshore Oil Corp. (CNOOC) et la China National Petroleum Corp. (CNPC), via sa filiale CNODC, en juin.

Pétrole et gaz : La Chine fait preuve d'ouverture

La Chine va autoriser les entreprises étrangères à participer sans partenaire chinois à l'exploration et à la production pétrolière et gazière, domaine réservé jusqu’à présent aux entreprises d’...

GTT embarque sur le projet Arctic LNG 2 en Russie

GTT signe son premier contrat pour le projet Arctic LNG 2 en Russie. La spécialiste des systèmes de confinement pour le transport maritime et le stockage du GNL founira trois plateformes gravitaires de stockage (« gravity based structure », GBS). GTT a annoncé jeudi...

Deux entreprises chinoises rejoignent Novatek dans le projet Artic LNG 2

China National Oil and Gas Development and Exploration Corporation et China National Petroleum Corporation (CNPC) vont prendre chacun une participation de 10 % dans le projet de gaz naturel liquéfié du russe Novatek. Le producteur russe de gaz naturel Novatek indique avoir conclu des...