APL s'efface des lignes transpacifiques

La compagnie américaine, acquise en 2016, disparaît progressivement des grandes lignes maritimes. À partir du 1er octobre, CMA CGM deviendra le transporteur exclusif du groupe, laissant au pionnier américain un rôle de spécialiste mais marginal : le transport maritime pour le compte du gouvernement des États-Unis.

Containerships reçoit son Arctic, nouvelle unité au GNL

La filiale du groupe CMA CGM prend livraison du quatrième d'une série de six sisterships alimentés au GNL. Les courtes distances du service auquel il est dédié lui permettent d'utiliser le gaz naturel liquéfié comme carburant principal. L'introduction de ces nouvelles unités font de Rotterdam un double hub, de transbordement et d'avitaillement.

Containerships reçoit un nouveau porte-conteneurs au GNL

Containerships prend livraison du quatrième porte-conteneurs alimenté au GNL du groupe CMA CGM La filiale finlandaise de CMA CGM, positionnée sur le marché intra-européen, a pris livraison du 4e porte-conteneurs d'une série de six à la propulsion...

CMA CGM se déleste pour se renflouer

L'armateur français de porte-conteneurs a présenté ses résultats financiers et opérationnels réalisés entre juillet et septembre. Indicateurs liés à l'exploitation en forme. Situation financière pénalisée par la digestion difficile de ses investissements conséquents et acquisitions onéreuses. CMA CGM doit céder des actifs pour retrouver du souffle.

Technique
 : 
Un avitailleur GNL à Anvers

Le soutage GNL s’effectuait jusqu’à présent au port d’Anvers grâce à un camion citerne. Barges et navires utilisant le GNL comme carburant pourront, dès 2020, s’approvisionner auprès d’un ponton spécifique.

Résultats financiers 2018
 : 
En 2018, CMA CGM a fait mieux que le marché

CMA CGM vient de publier ses résultats financiers consolidés pour l'exercice 2018. Chiffre d'affaires et volumes transportés en hausse. Un quatrième trimestre de très bonne tenue. Le groupe conforte la tendance observée ces derniers mois à afficher une dynamique supérieure à son marché.

Feedering
 : 
Une nouvelle défunte

L'opérateur allemand de feeders Team Lines a annoncé qu’il allait cesser ses activités. La dégradation du marché nord-européen et l'accélération de la consolidation ne lui permettent plus d’opérer avec rentabilité. Un parmi tant d'autres. État des lieux du marché du short sea et du feedering.