Les taux de fret maritime à leur niveau le plus élevé depuis cinq ans

Les prix spot pour le transport de conteneurs sur les routes maritimes Asie-Europe continue de grimper alors que la capacité reste limitée, portant les prix mondiaux moyens à leur plus haut niveau depuis 2015, révèle la dernière note de Drewry. À se demander s’il y a un rapport entre les taux de fret et la réalité de la demande...

Redémarrage incertain pour le fluvial

De l’avis général, la reprise de l’activité économique sera lente. Pour les opérateurs de lignes fluviales de conteneurs, cela se traduit encore par du chômage partiel et une limitation du nombre de bateaux affrétés.

MSC Zoe : des règles plus strictes sur l’arrimage des conteneurs s’imposent

Un nouveau rapport portant sur la perte de conteneurs par le MSC Zoe en janvier 2019 confirme les insuffisances de l’arrimage des boîtes en pontée. Le porte-conteneurs avait subi une forte tempête du nord-ouest alors qu’il naviguait vers Bremerhaven. Le rapport recommande l’interdiction pour les grands porte-conteneurs d’emprunter la route sud en cas de tempête. MSC s’incline.

Mol réduit sa flotte de 40 navires

À l’occasion de son assemblée générale annuelle le 23 juin, l’armateur nippon a acté plusieurs décisions. Le fleuron national envisage de réduire sa flotte de 40 navires, de réévaluer ses investissements et compte se concentrer sur quelques segments stratégiques. Mitsui OSK Lines s'attend à une baisse de 25 % de son activité « conteneurs » en 2020.

HHLA et Eurogate « discutent » d'une éventuelle coopération

Les deux opérateurs portuaires allemands ont entamé des discussions, au stade préliminaire, afin de coopérer et plus si affinités dans les principaux ports à conteneurs allemands. À Hambourg, leur puissance consolidée serait absolue. Excepté Hapag-Lloyd, aucun transporteur maritime n’est impliqué dans les terminaux portuaires. Alphaliner n’hésite pas à parler de « HHLA-gate ».

Zim démarre l'année en fanfare

Malgré une baisse de la demande mondiale, l'armateur israélien affiche des résultats meilleurs qu'il y a un an. L’entreprise a nettement amélioré son taux de fret, a réduit de moitié ses pertes et optimisé son exploitation.

Bordeaux : l'effet coronavirus tombe sur avril

Après un mois d’avril impacté par les conséquences de la crise du Covid-19, l’activité reprend au Grand port maritime de Bordeaux et les salariés ont réintégré les ateliers. Quant aux trafics, hydrocarbures et vracs repartent à la hausse.

Bahia pourra traiter simultanément deux grands porte-conteneurs

La société brésilienne Wilson Sons vient de prendre livraison de trois nouvelles grues de quai pour son terminal à conteneurs de Salvador de Bahia. Les nouveaux équipements font partie d’un programme d’investissements visant à augmenter la...

Bolloré Logistics se positionne sur le suivi des conteneurs

Bolloré Transport & Logistics, Next4 et IMT Mines Albi signent un acccord pour optimiser les technologies de suivi des conteneurs. La traçabilité des marchandises est un des enjeux de la numérisation. La traçabilité des conteneurs rendue possible par l’...

One commande à nouveau 5 000 conteneurs reefers

Ocean Network Express (ONE) étoffe son parc de boîtes frigorifiques avec 5 000 unités de 40 pieds de long. La coentreprise entre les trois armateurs nippons Mol, KL Lines et NYK, avait déjà acquis 6 000 boîtes en septembre 2019, dont 500 unités...

Pages