Les chantiers navals chinois s'intéressent au GNL

Le constructeur naval chinois Cosco Shipping Heavy Industry a signé des accords de coopération dans le domaine du GNL avec son compatriote Hudong-Zhonghua Shipbuilding ainsi qu'avec la société française GTT, partenaire stratégique et technique.

Le Japon veut fusionner 15 chantiers navals

Le Japon a dominé la construction navale mondiale jusqu'au début du siècle avant de devoir céder son pré carré sous la pression de ses deux grands voisins, tous deux moins chers, l’un accaparant les volumes, l’autre capitalisant sur l’expertise technologique sur les méthaniers. Des mouvements s’opèrent. Une réplique tardive aux secousses répétées infligées par ses rivaux qui restructurent leurs actifs pour gagner la course à la taille critique.

Acquisition : China Merchants renforce encore son pôle de construction navale

China Merchants a conclu un accord avec AVIC International Holdings en vue d'acquérir 73,87 % des actions d'Avic International Maritime, qui se désengage progressivement du secteur du transport maritime. China Merchants poursuit ses emplettes dans les secteurs apparentés à la construction navale.

China Merchants, CIMC, AVIC : Fusion des chantiers navals offshore en négociation

Grandes manoeuvres dans la construction navale chinoise. Après l'annonce d'une fusion par les deux plus grands constructeurs navals chinois, CSIC et CSSC, des rapprochements sur le segment de l'offshore sont envisagés. Depuis deux ans, des mouvements s'opérent, donnant du crédit aux négociations en cours.

DSIC Offshore, en quête de souffle financier

La filiale offshore (en faillite) de Dalian Shipbuilding Industry (DSIC) recherche de nouveaux investisseurs pour restructurer la société. L'unité offshore de Dalian, en cessation de paiement, est depuis janvier en restructuration financière à la demande des...

Chantiers navals
 : 
Samsung Heavy n’est pas intéressé par DSME

Hyundai Heavy Industries sera finalement sans rival pour racheter son compatriote Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering. Samsung Heavy, le 3e chantier coréen, n'est pas intéressé par une participation dans DSME.