Le Japon veut fusionner 15 chantiers navals

Le Japon a dominé la construction navale mondiale jusqu'au début du siècle avant de devoir céder son pré carré sous la pression de ses deux grands voisins, tous deux moins chers, l’un accaparant les volumes, l’autre capitalisant sur l’expertise technologique sur les méthaniers. Des mouvements s’opèrent. Une réplique tardive aux secousses répétées infligées par ses rivaux qui restructurent leurs actifs pour gagner la course à la taille critique.

Acquisition : China Merchants renforce encore son pôle de construction navale

China Merchants a conclu un accord avec AVIC International Holdings en vue d'acquérir 73,87 % des actions d'Avic International Maritime, qui se désengage progressivement du secteur du transport maritime. China Merchants poursuit ses emplettes dans les secteurs apparentés à la construction navale.

Stratégie
 : 
Fusion entre géants de la construction navale chinoise

Les deux plus grands groupes chinois de construction navale, China Shipbuilding Industry Corp (CSIC) et China State Shipbuilding Corp (CSSC), prévoient de fusionner, ont annoncé les deux groupes cotés en bourse le 1 er juillet dans des avis financiers, distincts mais similaires. Dans l'attente des autorisations réglementaires et sans détails sur le plan de consolidation.

DSIC Offshore, en quête de souffle financier

La filiale offshore (en faillite) de Dalian Shipbuilding Industry (DSIC) recherche de nouveaux investisseurs pour restructurer la société. L'unité offshore de Dalian, en cessation de paiement, est depuis janvier en restructuration financière à la demande des...