La CE refuserait la fusion entre Fincantieri et les Chantiers de l'Atlantique

Bruxelles, qui a jusqu'au 17 avril pour donner son avis, rejetterait le dossier dont les termes contreviendraient aux lois sur la concurrence au sein de l’UE. La fusion des chantiers navals italien et français – par la prise de contrôle des Chantiers de l’...

Acquisition : China Merchants renforce encore son pôle de construction navale

China Merchants a conclu un accord avec AVIC International Holdings en vue d'acquérir 73,87 % des actions d'Avic International Maritime, qui se désengage progressivement du secteur du transport maritime. China Merchants poursuit ses emplettes dans les secteurs apparentés à la construction navale.

Stratégie
 : 
Fusion entre géants de la construction navale chinoise

Les deux plus grands groupes chinois de construction navale, China Shipbuilding Industry Corp (CSIC) et China State Shipbuilding Corp (CSSC), prévoient de fusionner, ont annoncé les deux groupes cotés en bourse le 1 er juillet dans des avis financiers, distincts mais similaires. Dans l'attente des autorisations réglementaires et sans détails sur le plan de consolidation.

DSIC Offshore, en quête de souffle financier

La filiale offshore (en faillite) de Dalian Shipbuilding Industry (DSIC) recherche de nouveaux investisseurs pour restructurer la société. L'unité offshore de Dalian, en cessation de paiement, est depuis janvier en restructuration financière à la demande des...

Visite du président Chinois en France
 : 
CMA CGM et le Port de Marseille confirment...

Ce sont des annonces opportunistes mais pas des informations. Tout au plus des confirmations. L'armement français CMA CGM annonce avoir signé avec le groupe public chinois de construction navale un accord pour 10 porte-conteneurs de 15 000 EVP. Le port de Marseille n'en finit plus de confirmer l'implantation sur ses terres du 3e fabricant mondial de silice, le chinois Quechen.

Chantiers navals
 : 
Samsung Heavy n’est pas intéressé par DSME

Hyundai Heavy Industries sera finalement sans rival pour racheter son compatriote Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering. Samsung Heavy, le 3e chantier coréen, n'est pas intéressé par une participation dans DSME.