Maersk annonce la suppression de 2 000 postes et réajuste ses bénéfices

Le leader mondial du transport maritime de conteneurs a annoncé la suppression de 2 000 postes dans le cadre d’une restructuration interne à grande échelle mais revoit à la hausse ses prévisions de bénéfices pour l'année 2020. Les volumes ont rebondi plus vite que prévu. Les coûts sont sous contrôle. Les taux de fret sont portés par la forte demande, indique le danois.

Maersk : une réorganisation à grande échelle ?

De rumeurs en spéculations. De révélations en annonces officielles. Le bruit entourant une probable réorganisation stratégique de Maersk enflait de jour en jour. Le danois y a mis un terme en présentant un nouveau plan stratégique, visant « l'efficacité et la compétitivité du groupe ». Entre 26 000 et 27 000 postes pourraient être affectés par les ajustements. Les marques Safmarine et Damco auront disparu d'ici la fin de l'année...

Stratégie
 : 
CMA CGM solde le compte de Ceva

À l'issue de la période supplémentaire d'acceptation de son offre d'acquisition, l'armateur met la main sur 97,89 % du capital et des droits de vote du groupe de logistique suisse. Il faut replacer cette opération dans un contexte de grande effervescence pour le secteur de la logistique, à l'heure où Panalpina passe dans l'escarcelle de DSV, anticipant d'autres mouvements de consolidation, tandis que les grands armements conteneurisés poussent toujours plus loin leur intégration verticale.

Stratégie
 : 
Claus Ellemann-Jensen, PDG Maersk France : « Nos ambitions en France »

Á la tête de Maersk France depuis 2017, Claus Ellemann-Jensen entend asseoir la légitimité du leader mondial du transport maritime de conteneurs en France, qui n’y est étrangement pas prophète, mais à la traîne de ceux qui le coursent ailleurs. Dans cet entretien, il mesure ses mots et calibre ses réponses mais éclaire les choix de son groupe sur divers sujets ...