Douala : Le tribunal administratif donne raison au consortium Bolloré-APM Terminals

La justice camerounaise, saisie par le consortium franco-danois Bolloré-Maersk, a annulé l'attribution, pour la période 2020-2035, de la concession du terminal à conteneurs de Douala à Til, l'opérateur portuaire du groupe MSC. Ouverture d'une nouvelle séquence judiciaire en perspective...

La valse des opérateurs portuaires à Douala

L’identité du futur concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Douala devrait être connu le 17 septembre à en croire la lettre confidentielle Africa Intelligence . Opéré depuis 2005 par le duo Bolloré-APM Terminals (groupe A.P. Møller-Mærsk), évincé très rapidement de la sélection, le contrat expire en décembre 2019. Un dossier épique et peut-être une préfiguration de nouveaux rapports de force dans les ports du continent.

Le concessionnaire de Douala, connu le 2 juillet

Une chose est certaine. Il ne s'agira pas de renouvellement, l'actuel concessionnaire (Bolloré-APMT) ayant été écarté du processus. Parmi les soumissionnaires, 5 ont été préqualifiés. Le lauréat sera connu le 2 juillet...

Développements
 : 
Encore un nouveau port greenfield en Afrique

En dix ans, le visage portuaire du continent s’est radicalement transformé. Entre 2007 et 2017, pas moins de 50 Md$ y auraient été investis. Le Nigéria ne se contente plus du puissant Lagos. Le consortium réunissant Bolloré Ports et PowerChina vient de remporter l’appel d’offres international pour y ériger un port en eaux profondes à Akwa Ibom, un 3e projet greenfield. Revue dans le détail des investissements portuaires en Afrique.