Le ferroviaire, outil de conquête de nouveaux trafics pour Dunkerque

Le port des Hauts-de-France capitalise sur ses infrastructures totalement rénovées pour accroître l’hinterland de son activité conteneurs au-delà de sa seule région région et de la Belgique transfrontalière. Le champ d’action portuaire s’est considérablement développé grâce à la relance des trains combinés, qui ont prouvé leur pertinence commerciale un an après leur lancement.

Dunkerque : Le trafic 2019 porté par le GNL et les conteneurs

Porté par ses trafics conteneurisés et le très fort développement des importations de gaz naturel, le Grand Port maritime de Dunkerque voit son tonnage progresser de 3 % en 2019 pour atteindre 53 Mt.

Cold Ironing
 : 
Les quais de Dunkerque sous haute tension

Suite à l’appel d'offres lancé en 2017 par le Grand port maritime de Dunkerque, Actemium Brest, filiale de Vinci Energies, a été retenue au printemps 2018 pour équiper le port de Dunkerque d'un branchement à quai d'une puissance de 8 MW.

Réglementation
 : 
Le casse-tête de l'inspection des navires après le Brexit

Comment l'inspection des navires va-t-elle se gérer en Grande-Bretagne, une fois le Brexit effectif ? Les sociétés de classification actuellement agréées par cet État membre pourront-elles continuer d'opérer ? Le Conseil de l’UE et le Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur la question. Par ailleurs, les deux institutions ont entamé les négociations visant à corriger l'exclusion des ports français dans la desserte de l’Irlande.

Transmanche
 : 
Pourquoi la fluidité est devenue une obsession

La table ronde sur la compétitivité des ports maritimes organisée fin décembre au Sénat par la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, e n présence des présidents de l'Union des ports de France, de la commission transports et mobilité de régions de France, d'Armateurs de France, et de la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer​, a été accaparée par le Brexit. Des échanges vifs.