Bordeaux : l'effet coronavirus tombe sur avril

Après un mois d’avril impacté par les conséquences de la crise du Covid-19, l’activité reprend au Grand port maritime de Bordeaux et les salariés ont réintégré les ateliers. Quant aux trafics, hydrocarbures et vracs repartent à la hausse.

Baisse de trafic à Marseille, qui progresse néanmoins sur les conteneurs

Hausse des trafics de produits chimiques et de GNL et progression de l’activité conteneurisée : les trafics cibles du port phocéen progressent, mais ne compensent que partiellement la chute des vracs. Le cap des 100 Mt, si tant est qu’il veuille signifier quelque chose, reste un idéal fantasmé. Ses 1,5 MEVP ne lui permettent pas de jouer dans la cour des grands ports conteneurisés européens.

La grève dans les ports, une exception française ?

À chaque conflit en France, c’est le même refrain. Il est rappelé que la grève s’inscrit dans une histoire sociale longue. Il est constaté une énième fois que le modèle de dialogue social français est décidément basé sur une culture du conflit. Il est instamment demandé de le réformer pour ne plus subir grève illimitée, perlée, à trous... Depuis le 5 décembre, la France est en tension pour protester contre la réforme des retraites. Les rues sont le théâtre de toutes les contestations. Les quais sont paralysés. Les travailleurs portuaires et les dockers,...

Réforme des retraites : Et maintenant, la reconquista portuaire

Dans la communauté portuaire, l’heure est au bilan et à la reconquête. Une tâche ardue : détacher un par un les clichés qui collent aux quais des Grands Ports maritimes français. Pour l’instant, les dispositifs sont avant tout commerciaux. Ristournes et rabais pour récompenser les clients restés fidèles. Remises tarifaires pour faire revenir ceux qui ont déserté. Est-ce que « les gestes commerciaux » suffiront cette fois ?

Réforme des retraites/blocages portuaires : Pourquoi Dunkerque n'a (presque) pas fait grève ?

Alors que la plupart des Grands Ports maritimes français ont fonctionné en pointillé en décembre et janvier en raison des mouvements sociaux engendrés par des raisons exogènes aux ports, Dunkerque a été relativement épargné. Une singularité qui a surpris et continue d’interroger. Un dialogue social plus mature ? La conscientisation d’une menace directe en raison de la proximité belge ? Une exception française en héritage de la réforme portuaire de 1992 ?

Union portuaire rouennaise
 : 
Le courant commence à passer sur l'axe Seine

La gouverrnance des ports de l’Axe Seine a été au coeur de l’assemblée générale de l’Union portuaire rouennaise. À cette occasion, l’organisation professionnelle présidée par Christian Boulocher a accueilli Catherine Rivoallon, préfiguratrice de la fusion annoncée entre Paris, Rouen et Le Havre.

Nominations
 : 
Un changement à la tête des ports peut en cacher bien d'autres

L'identité du prochain directeur général du Grand port maritime de Bordeaux sera connu d'ici avril tandis que le mandat du conseil de surveillance, qui devait s'achever dans quelques jours, sera prorogé de six mois. Bordeaux n'est pas le seul port concerné par les renouvellements. Les quais phocéens et havrais bruissent de secrets de Polichinelle. Á Dunkerque, l'actuel duo espère bien être reconduit. Nantes est fixé depuis le début de l'année.