Hapag-Lloyd : une nouvelle lutte de pouvoir ?

La flambée du cours de l’action d’Hapag-Lloyd alimente toutes les spéculations sur une lutte de pouvoir entre actionnaires pour le contrôle.

Plus de navires en propriété chez Yang Ming Marine

Le partenaire de Hapag-Lloyd, One et HMM au sein de THE Alliance, ne partage manifestement pas l’appétit de son partenaire sud-coréen pour les mégamax. Mais il a en revanche un goût pour la propriété. Brenson Hsieh, le PDG de Yang Ming, a déclar...

Conteneur : les compagnies maritimes pourraient bien créer la surprise

Leurs difficultés ne sont pas feintes mais elles déjouent les projections des agences de notation qui doivent reconsidérer leur approche. Leur discipline dans la gestion de l’offre et de la demande et leur politique commerciale pourraient même leur ouvrir la voie à des bénéfices, estiment certains analystes.

Les armateurs de porte-conteneurs broient du noir jusqu'au troisième trimestre

Les transporteurs maritimes ont réussi une gageure durant le premier trimestre : gérer une rupture réglementaire et une crise sanitaire planétaire. Ils s’en sortent néanmoins avec des bénéfices. Sur le plan commercial, ils continuent de tailler dans leur offre. 75 annulations de services déjà annoncées pour le 3e trimestre...

THE Alliance annonce son programme pour le 3e trimestre

Hapag-Lloyd, Yang Ming, HMM et One considèrent que la pandémie n’aura pas suffisamment faibli en juillet, août et septembre pour justifier le rétablissement total des lignes sur le trade Asie - Europe du Nord.

Klaus-Michael Kühne veut (encore) accroître son influence

L’un des principaux actionnaires d’Hapag-Lloyd souhaite peser davantage au sein du conseil de surveillance. L'assemblée générale annuelle du transporteur allemand est prévue cette semaine​. Klaus-Michael Kühne a signalé son intention d’...

Le port de Gênes en souffrance

Le port italien n'avait plus connu un trafic mensuel aussi faible depuis 1995. Gênes n’a pas été épargné par les aléas exceptionnels ces derniers mois. Une aide d’État approuvée par Bruxelles doit contribuer à favoriser le report modal vers le rail. Faute d’infrastructures ferroviaires, les escales ont peu de chance d'être compétitives, a prévenu Paolo Pessina, représentant Hapag Lloyd en Italie.

Affrètement : Menace sur le renouvellement des contrats

Les propriétaires non-exploitants ont déclaré des revenus stables pour le premier trimestre 2020. Mais avec la pression exercée sur la ligne régulière, les armateurs de porte-conteneurs pourraient ne pas renouveler les contrats d’affrètement, voire chercher à restituer le tonnage affrété plus vite que prévu. Certains non-operating owners (NOO) paraissent plus exposés que d’autres.

Huit portiques STS pour le nouveau terminal de Tanger Med

Liebherr doit livrer prochainement huit portiques navire-terre de taille mégamax au terminal en cours de développement Tanger Alliance (TAT - alias T3). Cette nouvelle installation, dont le lancement est prévu pour la fin de l'année, est une entreprise commune entre...

Pages