OMI2020 : Le saut vers l’inconnu

Le 1er janvier, le transport maritime a basculé dans un monde inconnu, répondant au nom de code siglé IMO2020. Un nouvel environnement dans lequel les exploitants de flotte vont naviguer au doigt mouillé, sans trop de repères quant à leurs coûts d’exploitation. Et ce, quelle que soit l’option choisie pour mettre leur flotte d’équerre avec la réglementation plafonnant le seuil de soufre à moins de 0,5 % édictée par leur autorité de réglementation, l’Organisation maritime internationale (OMI).

Après essai, le Japon se dit prêt pour l'avitaillement en LSFO

Le Japon a effectué le premier essai d'utilisation de combustible de soute conforme aux normes de l'OMI à bord des navires côtiers, en prévision de la prochaine étape pour l'avitaillement cette fois des navires de haute mer. Le ministère japonais...

IMO 2020
 : 
Y aura-t-il du fuel dans les ports après Noël ?

Depuis que la date de mise en œuvre du règlement de l'OMI sur les carburants marins « désulfurisés » est connue, deux questions hantent les armateurs et propriétaires de flotte. Elles persistent à quelques mois seulement de l’entrée en vigueur le 1er janvier 2020.

IMO 2020
 : 
Y aura-t-il du fuel dans les ports après Noël ?

Depuis que la date de mise en œuvre du règlement de l'OMI sur les carburants marins « désulfurés » est connue, deux questions hantent les armateurs et propriétaires de flotte. Elles persistent à quelques mois seulement de l’entrée en vigueur le 1 er janvier 2020.

IMO 2020
 : 
L’Asie ne manquera pas de LSFO

Le géant chinois Sinopec n’est pas le seul pétrolier d’Extrême-Orient à s’activer en prévision de l’entrée en vigueur des nouvelles normes d’émissions de l’OMI. Hyundai Oilbank et SK Energy en Corée, JXTG Nippon Oil & Energy, Cosmo Oil au Japon, CPC à Taiwan sont tous en ordre de marche.

IMO 2020
 : 
Le couple HFO-scrubbers a la cote

Pas aventuriers, les propriétaires de flotte ? Ni le GNL ni le carburant à 0,5 % ne sont parvenus à cette heure à les convaincre vraiment. Pour se conformer à la future réglementation traquant le soufre dans les carburants, ils ont opté pour ce qu’ils connaissent déjà. En espérant que leurs spéculations s’avèrent les bonnes.

Marpol 2020
 : 
Les nombreuses incertitudes autour de la soute

À moins d'un an de l'entrée en vigueur d'une nouvelle injonction de Marpol, toutes les solutions pour réduire la teneur en soufre dans les carburants marins sont désormais sur la table, entend-on dire. Mais les incertitudes et autres variables d'ajustement sont encore nombreuses... Et les inquiétudes aussi.

Pollution de l'air
 : 
Vers la création d'une zone Eca Med(iterranée) ?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a restitué ce 18 janvier au siège de la Direction interrégionale de la mer Méditerranée (DIRM) à Marseille les résultats de l’étude visant à étudier la faisabilité de la création d’une zone de contrôle des émissions des navires en Méditerranée.