Après essai, le Japon se dit prêt pour l'avitaillement en LSFO

Le Japon a effectué le premier essai d'utilisation de combustible de soute conforme aux normes de l'OMI à bord des navires côtiers, en prévision de la prochaine étape pour l'avitaillement cette fois des navires de haute mer. Le ministère japonais...

IMO 2020
 : 
Y aura-t-il du fuel dans les ports après Noël ?

Depuis que la date de mise en œuvre du règlement de l'OMI sur les carburants marins « désulfurisés » est connue, deux questions hantent les armateurs et propriétaires de flotte. Elles persistent à quelques mois seulement de l’entrée en vigueur le 1er janvier 2020.

IMO 2020
 : 
Y aura-t-il du fuel dans les ports après Noël ?

Depuis que la date de mise en œuvre du règlement de l'OMI sur les carburants marins « désulfurés » est connue, deux questions hantent les armateurs et propriétaires de flotte. Elles persistent à quelques mois seulement de l’entrée en vigueur le 1 er janvier 2020.

IMO 2020
 : 
Total évangélise son marché au bon usage des carburants

La compagnie pétrolière française a achevé le 13 juin à Dubaï un « roadshow » dans 11 villes portuaires stratégiques, où une dizaine de dirigeants du groupe se sont relayés pour répondre aux questions de leur clients shipping. Ils étaient le 11 juin à Nice, lieu unique en France.

IMO 2020
 : 
L’Asie ne manquera pas de LSFO

Le géant chinois Sinopec n’est pas le seul pétrolier d’Extrême-Orient à s’activer en prévision de l’entrée en vigueur des nouvelles normes d’émissions de l’OMI. Hyundai Oilbank et SK Energy en Corée, JXTG Nippon Oil & Energy, Cosmo Oil au Japon, CPC à Taiwan sont tous en ordre de marche.

IMO 2020
 : 
Le couple HFO-scrubbers a la cote

Pas aventuriers, les propriétaires de flotte ? Ni le GNL ni le carburant à 0,5 % ne sont parvenus à cette heure à les convaincre vraiment. Pour se conformer à la future réglementation traquant le soufre dans les carburants, ils ont opté pour ce qu’ils connaissent déjà. En espérant que leurs spéculations s’avèrent les bonnes.

Marpol 2020
 : 
Maersk assure ses arrières pour du carburant à 0,5 % de soufre

A.P Møller-Maersk a, via sa filiale Maersk Oil Trading, officialisé un nouvel accord, avec l’américain PBF Logistics LP, pour la production et le stockage de carburant à 0,5 % de soufre sur son installation du New Jersey. Comment pallier toute problématique d'approvisionnement...

OPEP
 : 
30 % des armateurs ne se conformeront pas rapidement au plafond de soufre

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s'attend à un niveau élevé de non respect du plafond de soufre de 2020, en particulier au cours des premières années d'application. Quoi qu'il en soit, les groupes pétroliers sont à la manoeuvre. Exxon, Shell et Total s'agitent ...