Douala : L'autorité portuaire contrainte par un « ordre de la présidence » de suspendre l'attribution de la concession

Le port autonome de Douala devait signer le 31 octobre le contrat de concession du terminal à conteneurs attribué mi-septembre à l'l'italo-suisse Til (MSC), après une longue procédure à l'issue de laquelle des candidats ont émergé et se sont retirés . Il se voit contraint par la présidence de l'État camerounais de susprendre l'attribution du contrat dans l'attente des décisions du tribunal administratif, saisi par le groupe français Bolloré, actuel concessionnaire évincé très rapidement de la consultation.

ZIM, vers l'amélioration de ses ratios financiers

ZIM s’extraie du rouge vermillon en renouant avec les bénéfices. Le transporteur israélien reste néanmoins prudent dans l’appréhension de son environnement de marché. Sa coopération avec l’alliance 2M lui semble être à l’origine de l’amélioration significative de ses paramètres d'exploitation.

Mærsk sort de la nasse mais son activité logistique déçoit toujours

Grâce à l’augmentation des volumes transportés et à la hausse des taux de fret, A.P. Møller-Mærsk voit ses revenus progresser au premier semestre 2019 et vise un bénéfice Ebitda de 5 Md$ pour l’ensemble de l’année. La situation n'est toutefois pas satisfaisante dans le secteur de la logistique, pourtant cible stratégique du groupe danois.

Consortium
 : 
HHM a tranché en faveur de THE Alliance, et maintenant ?

Le transporteur sud-coréen rejoindra en tant que membre à part entière le consortium formé par le transporteur allemand Hapag Lloyd, le réseau né de la fusion des trois principaux armateurs japonais One, et le taiwanais Yang Ming, après avoir « convolé » pendant trois ans avec les n°1 et 2 mondiaux, Maersk et MSC, au sein de 2M.

Maroc
 : 
Tanger Med II, inauguré mais en différé

L’inauguration, annoncée pour le 27 juin, a dû être décalée d’un jour en raison d'« un problème technique ». Quoi qu'il en soit, la nouvelle phase d'extension de Tanger Med est opérationnelle. Avec cette nouvelle pierre à son édifice, moyennant un total d’investissements publics et privés de 8,1 Md€, le premier port africain porte ses capacités portuaires à 9 MEVP et se hisse au 20 e rang mondial des ports à conteneurs. Une troisième phase d'investissement a été dévoilée.

Total va supprimer 200 postes liés à des actifs hérités de Maersk

Total a annoncé dans un communiqué le 20 juin son intention de supprimer 200 postes au Danemark. Les suppressions de poste s'inscrivent, indique le groupe pétrolier français, dans le cadre d'un redéploiement des champs gaziers de Tyra, situés en mer...

Les Bangkokmax, ces porte-conteneurs à part...

Ils appartiennent à une espèce rare, conçus pour desservir les terminaux de Bangkok le long du fleuve Chao Phraya, contraignant dans sa navigation. Mais sont loin d'être une espèce en voie de disparition, à en croire l'étude d'Alphaliner sur cette exception de la grande famille de la marine marchande. Commandes en « recrudescence » avec près de 60 unités en 2018 et une quinzaine en 2019.

Maersk investit 5,5 M€ dans une plateforme de financement des PME à l'export

Le transporteur maritime danois, qui avait déjà créé un département de « trade finance » offrant aux importateurs et aux exportateurs la possibilité de financer leurs frais d’expédition, vient d'investir dans la start-up Modifi, qui pallie la défaillance des banques dans le financement des PME à l'export.

Pages