HMM se dit en bonne voie

L’armateur sud-coréen est optimiste quant à ses performances en 2020. Il compte beaucoup sur sa nouvelle coopération avec THE Alliance et sur le déploiement des douze porte-conteneurs de 24 000 EVP, qui devraient être livrés en avril et déployés entre l'Extrême-Orient et l'Europe du Nord.

SM Line se substitue à HMM dans l'alliance 2M

La compagnie sud-coréenne, créée il y a trois ans par le groupe Samra Midas (propriétaire de Korea Line Corp.), et bâtie sur les actifs de la défunte Hanjin Shipping, rejoint 2M en tant que partenaire de Maersk et MSC.

Douala : Le tribunal administratif donne raison au consortium Bolloré-APM Terminals

La justice camerounaise, saisie par le consortium franco-danois Bolloré-Maersk, a annulé l'attribution, pour la période 2020-2035, de la concession du terminal à conteneurs de Douala à Til, l'opérateur portuaire du groupe MSC. Ouverture d'une nouvelle séquence judiciaire en perspective...

 Blocus maritime en vue sur l’Algérie en réaction au « FOB »

À compter du 1 er janvier, l’incoterm Free on Board (Franco à bord), imposé dès octobre 2019 aux importations de matériel de téléphonie, sera généralisé à l’ensemble des biens importés en l’Algérie. Vent debout contre cette mesure et la préférence affichée du pavillon national, les armateurs européens dénoncent la violation de l’accord euro-méditerranéen.

Douala : L'autorité portuaire contrainte par un « ordre de la présidence » de suspendre l'attribution de la concession

Le port autonome de Douala devait signer le 31 octobre le contrat de concession du terminal à conteneurs attribué mi-septembre à l'l'italo-suisse Til (MSC), après une longue procédure à l'issue de laquelle des candidats ont émergé et se sont retirés . Il se voit contraint par la présidence de l'État camerounais de suspendre l'attribution du contrat dans l'attente des décisions du tribunal administratif, saisi par le groupe français Bolloré, actuel concessionnaire évincé très rapidement de la consultation.

ZIM, vers l'amélioration de ses ratios financiers

ZIM s’extraie du rouge vermillon en renouant avec les bénéfices. Le transporteur israélien reste néanmoins prudent dans l’appréhension de son environnement de marché. Sa coopération avec l’alliance 2M lui semble être à l’origine de l’amélioration significative de ses paramètres d'exploitation.

Mærsk sort de la nasse mais son activité logistique déçoit toujours

Grâce à l’augmentation des volumes transportés et à la hausse des taux de fret, A.P. Møller-Mærsk voit ses revenus progresser au premier semestre 2019 et vise un bénéfice Ebitda de 5 Md$ pour l’ensemble de l’année. La situation n'est toutefois pas satisfaisante dans le secteur de la logistique, pourtant cible stratégique du groupe danois.

HHM a tranché en faveur de THE Alliance, et maintenant ?

Le transporteur sud-coréen rejoindra en tant que membre à part entière le consortium formé par le transporteur allemand Hapag Lloyd, le réseau né de la fusion des trois principaux armateurs japonais One, et le taiwanais Yang Ming, après avoir « convolé » pendant trois ans avec les n°1 et 2 mondiaux, Maersk et MSC, au sein de 2M.

Maroc
 : 
Tanger Med II, inauguré mais en différé

L’inauguration, annoncée pour le 27 juin, a dû être décalée d’un jour en raison d'« un problème technique ». Quoi qu'il en soit, la nouvelle phase d'extension de Tanger Med est opérationnelle. Avec cette nouvelle pierre à son édifice, moyennant un total d’investissements publics et privés de 8,1 Md€, le premier port africain porte ses capacités portuaires à 9 MEVP et se hisse au 20 e rang mondial des ports à conteneurs. Une troisième phase d'investissement a été dévoilée.

Pages