UE : 2 Md€ pour des projets dans le domaine des transports

L'Union européenne va injecter près de 2,2 Md€ dans 140 projets dans le domaine des transports pour soutenir la relance économique, annonce-t-elle. Ils seront financés par le biais du mécanisme « Connecting Europe Facility » (CEF), qui finance...

Il n'y aura pas de Posidonia en 2020

Le salon maritime grec Posidonia 2020, initialement prévu en juin, puis reporté en octobre en raison de la crise sanitaire mondiale, est annulé, ont annoncé les organisateurs Posidonia Exhibitions. Le 20 juillet, les organisateurs du grand rendez-vous grec du maritime...

Kuehne+Nagel pourrait supprimer 20 000 emplois

Dans un entretien à Die Welt en date du 23 mai, Klaus-Michael Kühne, héritier et principal actionnaire de Kuehne+Nagel, a révélé que le groupe ne pourrait pas passer la crise sans procéder à des licenciements. Ils pourraient concerner 25 % des emplois du groupe, notamment dans les entrepôts et particulièrement aux États-Unis.

L'ITF invite les pouvoirs publics à ne pas renflouer un secteur endetté

Dans un nouveau rapport, l’International Forum of transport, qui coordonne les travaux sur les ports et le transport maritime pour l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), expose les nombreuses raisons pour lesquelles il serait inconsidéré de transférer sur le secteur public une partie de la dette des transporteurs maritimes.

Covid-19 : Des décrets publiés, des recommandations émises

Dans le cadre de la lutte contre le virus, les dispositions relatives au transport maritime ont été précisées dans plusieurs décrets en France. Le dialogue entre les représentants professionnels et sociaux et les pouvoirs publics se poursuit. Au niveau international, le régulateur du transport maritime a publié une série de recommandations à l’intention des États membres pour que les gens de mer et personnels portuaires obtiennent un statut particulier.

Coronavirus : La supply chain déploie des mesures tous azimuts

Les conteneurs s’accumulent en Corée. Les ports chinois renoncent à leurs frais de stockage. Les transporteurs maritimes déploient des mesures sanitaires. Les prix spot du GNL en Asie atteignent des niveaux records. La croisière fait l’objet du nouvelle opération de confinement. Les ports mettent en oeuvre des restrictions…

La taxation du carbone, sur le devant de la scène internationale

Complexe, technique, à l'efficacité non avérée, la taxation carbone a toutes les faveurs des pouvoirs publics. Nés avec le Protocole de Kyoto, les instruments de marché pour sanctionner ou inciter à se convertir à des sources d’énergies moins polluantes, selon que le régulateur fixe un prix pour le CO2 ou des quantités d'emissions, ont fait l’objet de nombreux rapports, dont certains passant au crible les effets dans le transport maritime.

OMI
 : 
La France va plaider pour la limitation de vitesse au MEPC74

Pour accélérer sur l'agenda environnemental mondial qui impose au transport maritime de traiter son empreinte carbone d'ici à 2030, la France va déposer, à l’occasion de la prochaine session de négociations du Comité de la protection du milieu marin (MEPC) de l'OMI, un dossier sur la limitation de vitesse.

Pages