K Line va réduire sa flotte de 52 navires

©DR En annonçant son intention de réduire sa flotte de 50 navires, l’armateur nippon Kawasaki Kisen Kaisha (K-Line) s’inscrit dans les pas de son compatriote Mitsui OSK Lines (Mol), qui avait aussi, à la fin du mois de juin, annoncé se délester de...

Mol réduit sa flotte de 40 navires

À l’occasion de son assemblée générale annuelle le 23 juin, l’armateur nippon a acté plusieurs décisions. Le fleuron national envisage de réduire sa flotte de 40 navires, de réévaluer ses investissements et compte se concentrer sur quelques segments stratégiques. Mitsui OSK Lines s'attend à une baisse de 25 % de son activité « conteneurs » en 2020.

Marseille Fos abonné aux avitaillements en GNL

Le port phocéen réalise pour la seconde fois en quinze jours un soutage au GNL en ship-to-ship. Sans le Covid, il n’aurait pas rodé ses infrastructures de si tôt. Le Costa Smeralda , paquebot au GNL du groupe Carnival, y est stationné, assigné à quai par le Covid. En temps normal, le navire doit être avitaillé à Barcelone dans le cadre d’un contrat avec Shell.

Mol fournira une unité de regazéification au port de Wilhelmshaven 

La compagnie japonaise a conclu un accord avec le terminal GNL de Wilhelmshaven (LTM), une filiale à 100 % de la société énergétique allemande Uniper, pour la construction et l'affrètement d'une unité flottante de stockage et de regazé...

One ne voit pas encore tout à fait la vie en magenta

Les observateurs financiers avaient plutôt mal accueilli la fusion des trois principales compagnies japonaises, estimant cet attelage baroque et sa situation financière trop disparate. Jusqu’à présent, les résultats de One leur avaient donné plutôt raison. Sans qu’ils soient passés au vert, ils semblent pourtant sortir progressif du rouge vif. 2020 devrait les mettre à rude épreuve.

Marpol : Infraction à bord du Zao Galaxy.

La filiale de MOL, Unix Line PTE, a été condamnée à une amende de 1,65 M$ pour des infractions à la convention international Marpol. Objet du délit : des rejets illicites du pétrolier Zao Galaxy . « Le fait de dissimuler délibér...

MOL prévoit une perte extraordinaire

La compagnie maritime japonaise, qui clôture son exercice 2019 fin mars, revoit à la baisse ses prévisions en raison de pertes extraordinaires Mitsui O.S.K. Lines pourrait avoir quelques peines à récupérer une partie d’un prêt que sa filiale MOL...

NYK et MOL commandent les premiers grands vraquiers alimentés au GNL

Longs de 235 m et de 95 000 t de port en lourd, ils seront construits par les chantiers japonais Oshima et Namura. Horizon de livraison : avril et juin 2023. La compagnie nationale d'électricité Kyushu Electric Power a conclu un affrètement à long terme pour les...

One : Premiers résultats trimestriels bénéficiaires depuis la fusion

Les trois transporteurs japonais voient enfin la vie en magenta. Ils ont enregistré leur première trimestre bénéficiaire depuis le début de leur aventure à trois en avril 2018. Toutefois, le conglomérat nippon s'attend à une perte à l'issue du second semestre de son exercice financier (octobre 2019-mars 2020), anticipant sur les coûts de soute découlant de l'application de la réglementation OMI 2020.

De record en record de chargement de conteneurs

Le port malais de Pelabuhan Tanjung Pelepas (PTP) et Maersk ont établi un nouveau record mondial pour le chargement du plus grand nombre de conteneurs sur un seul navire. Quelque 19 284 EVP ont été placés à bord du Monaco Maersk d'une capacité de 20 568 EVP sur une route entre l'Asie et l'Europe. Soit un taux d'utilisation de 93,8 %.

Pages