MSC Zoe : des règles plus strictes sur l’arrimage des conteneurs s’imposent

Un nouveau rapport portant sur la perte de conteneurs par le MSC Zoe en janvier 2019 confirme les insuffisances de l’arrimage des boîtes en pontée. Le porte-conteneurs avait subi une forte tempête du nord-ouest alors qu’il naviguait vers Bremerhaven. Le rapport recommande l’interdiction pour les grands porte-conteneurs d’emprunter la route sud en cas de tempête. MSC s’incline.

Conteneur : les compagnies maritimes pourraient bien créer la surprise

Leurs difficultés ne sont pas feintes mais elles déjouent les projections des agences de notation qui doivent reconsidérer leur approche. Leur discipline dans la gestion de l’offre et de la demande et leur politique commerciale pourraient même leur ouvrir la voie à des bénéfices, estiment certains analystes.

Le PDG de Worms Services maritimes reconduit à la tête de l'AMCF

Nicolas Barnaud, PDG de Worms Services Maritimes Les agents consignataires et maritimes, réunis en assemblée générale le 10 juin, ont procédé au renouvellement du bureau. Nicolas Barnaud, PDG de Worms Services Maritimes, qui avait succédé en juin 2018 à Christophe Buisson...

Le port de Gênes en souffrance

Le port italien n'avait plus connu un trafic mensuel aussi faible depuis 1995. Gênes n’a pas été épargné par les aléas exceptionnels ces derniers mois. Une aide d’État approuvée par Bruxelles doit contribuer à favoriser le report modal vers le rail. Faute d’infrastructures ferroviaires, les escales ont peu de chance d'être compétitives, a prévenu Paolo Pessina, représentant Hapag Lloyd en Italie.

Maersk et MSC dans un arrangement inhabituel entre le Golfe américain et l'Amérique du sud

Les deux premiers transporteurs mondiaux de conteneurs envisagent des accords d'affrètement croisés entre la Côte du Golfe américain (Houston) et les ports du Mexique, du Panama, de la Colombie et du Brésil pour une période de douze mois, révèle Alphaliner, s’appuyant sur les documents déposés auprès de la Commission maritime fédérale américaine (FMC), l’agence fédérale en charge de la réglementation du transport maritime international des États-Unis...

[Acte 3] THE Alliance taillade son réseau

La crise sans précédent et l’asthénie généralisée de la consommation et de la production impactent de plus en plus durement les flux économiques mondiaux. Les alliances maritimes poursuivent la rationalisation de leur offre en taillant à la serpe dans les services. THE Alliance pousse la logique jusqu’à juin.

MSC et CMA CGM offrent à leurs clients la possibilité de stocker temporairement leurs conteneurs

Pour éviter aux expéditeurs les coûts élevés d'entreposage, surestaries et autres indemnités journalières dans les ports de déchargement, les transporteurs offrent à leur clientèle la possibilité de stocker temporairement leurs conteneurs dans des zones tampons jusqu’à ce que le réceptionnaire soit prêt à les recevoir à la destination finale prévue au connaissement.

Conteneur : le grand vide

Avec ampleur et dans la précipitation. La baisse de la demande oblige les transporteurs maritimes à multiplier les annulations de départs, mais à une échelle et à une vitesse inégalées. La semaine dernière, le nombre de voyages supprimés est passé de 2 à 45 sur les principales routes. Inquiétant.

Alliances maritimes : La Commission européenne confirme leur pertinence

La commissaire européenne à la concurrence, la danoise Margrethe Vestager, a approuvé ce 24 mars le renouvellement, à compter du 1 er avril 2020, du règlement d'exemption par catégorie jusqu'au 25 avril 2024. Ce règlement européen, qui suscite tant de passions, permet aux compagnies maritimes, réunies en alliances ou consortia, dont la part de marché est inférieure à 30 %, de déroger aux règles de concurrence qui prévalent en principe au sein de l’UE.

Pages