Transport maritime : le grand consensus autour de l'ammoniac

Prometteur pour atteindre les objectifs de l’OMI sur le CO2, l'ammoniac fait partie des carburants alternatifs les plus crédibles pour le transport maritime avec l’hydrogène. Le motoriste finlandais Wärtsilä effectuera un essai à grande échelle de moteur alimenté à l’ammoniac dès 2021.

Relève d'équipage : 2 000 marins en détresse

« Ils sont tous dans le même bateau ». Mais les gouvernements ne font toujours pas ce qu’il faudrait pour permettre à 400 000 marins d’embarquer et de débarquer des navires. Depuis son appel invitant les navigants à faire valoir l’équivalent d’un droit de retrait, la Fédération internationale des travailleurs du transport dit avoir reçu 2 000 messages. La Chambre maritime internationale invite la « bureaucratie » à agir urgemment.

700 scrubbers menacés d'annulation ou de report

Selon les dernières données publiées par Clarkson Research Services, jusqu'à 700 refit avec des scrubbers pourraient être reportés ou annulés. Le différentiel des prix entre les différents carburants conformes à la réglementation a été un des principaux moteurs des investissements dans les scrubbers. L’équation ne tient plus.

Cette étude que les armateurs français devraient lire

L’étude que viennent de publier des chercheurs de l’Université de Manchester a le potentiel pour réactiver les débats à l’OMI sur la stratégie que le transport maritime doit adopter pour atteindre ses objectifs de décarbonation. Les climatologues valident scientifiquement la pertinence de la limitation de vitesse, la seule qui permettrait de ne pas louper le rendez-vous de 2050. Et ce faisant, donne un coup de griffe à la politique de l’OMI, qui en se polarisant sur les navires neufs ne permettra pas de répondre aux injonctions de l’Accord de Paris sur le climat.

CO2 : La Chine et le Brésil se positionnent

Dans le cadre de la future bataille du transport maritime contre le CO2 conformément à la stratégie de l’OMI, La Chine et le Brésil ont soumis un document à l'Organisation maritime internationale (OMI) qui défend une approche proche de celle de la...

Covid-19 : Des décrets publiés, des recommandations émises

Dans le cadre de la lutte contre le virus, les dispositions relatives au transport maritime ont été précisées dans plusieurs décrets en France. Le dialogue entre les représentants professionnels et sociaux et les pouvoirs publics se poursuit. Au niveau international, le régulateur du transport maritime a publié une série de recommandations à l’intention des États membres pour que les gens de mer et personnels portuaires obtiennent un statut particulier.

OMI : Les scrubbers animent les séances

Un sujet polémique anime actuellement les échanges à l’occasion d’un sous-comité sur la prévention et la lutte contre la pollution, qui se tient depuis le 17 et jusqu’au 21 février à l’OMI. Les scrubbers à boucle ouverte ne font pas l’unanimité. Toute décision radicale à leur encontre ne serait pas sans impacts pour les compagnies de croisière qui les ont massivement adoptés pour se mettre en conformité avec la réglementation sur la teneur en soufre des combustibles.

Coronavirus : Le transport maritime se met en alerte

Quand le géant économique de la planète va-t-il reprendre le travail ? C’est la question qui hante actuellement les industriels et les transporteurs maritimes. L’économie mise au chômage en Chine, afin d’éviter toute propagation du virus, produit ses premiers effets indésirables. Les chantiers navals prennent du retard à un moment de sur-sollicitation. Les transporteurs du vrac, fortement tributaires de la vigueur des importations chinoises, s’inquiètent du ralentissement généralisé de la production industrielle.

WISTA International et l'OMI ont signé un protocole d'accord

Wista International signe un protocole d'accord avec l'OMI Despina Panayiotou Theodosiou, présidente de l’association Wista International, qui oeuvre pour valoriser le rôle des femmes et refléter la présence féminine dans le secteur maritime, et...

Pages