Attaques en mer d'Oman : Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Sanctions américaines
 : 
Iran : Blâmes et châtiments

Le régime des sanctions est de retour au pays des Mollah. Le 8 mai 2018, l’Iran a basculé à nouveau sur la liste noire des pays commercialement in- fréquentables. Une décision de Washington a suffi pour ramener le niveaux des sanctions au niveau de celles qui existaient avant la conclusion en 2015 du fameux pacte « historique » de l’Iran avec le groupe 5+1 (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

Scrubbers : Le retour sur investissement s'allonge

L’écart de coût entre le fuel à basse teneur en soufre (VLSFO) et le fuel lourd IFO380 est resté stable autour de 100 à 50 $ la tonne en dépit de la remontée des cours du brut. Cet indicateur est un des facteurs qui conditionne le sort des scrubbers, ces pièges à fumées des gaz d’échappement qui permettent de continuer à employer du fuel à haute teneur en soufre.

Shell et BP annoncent des dépréciations entre 13 et 22 Md$

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise a annoncé le 30 juin des dépréciations d'actifs de 15 à 22 Md$ après impôts au deuxième trimestre deux semaines après que BP ait fait part d’une perte de valeur de l...

700 scrubbers menacés d'annulation ou de report

Selon les dernières données publiées par Clarkson Research Services, jusqu'à 700 refit avec des scrubbers pourraient être reportés ou annulés. Le différentiel des prix entre les différents carburants conformes à la réglementation a été un des principaux moteurs des investissements dans les scrubbers. L’équation ne tient plus.

Canal de Suez : les porte-conteneurs ont déserté mais pas les tankers

Selon les données de l'Autorité du canal de Suez, les transits de pétroliers et de vraquiers sont en hausse considérable. Un anomalie du marché au regard des conditions difficiles dans lequel opère le transport maritime qui vient de subir une « triple bastonnade » selon les termes de l’organisation maritime internationale Bimco.

Pétrole et gaz : des trajectoires historiquement basses

Loin d’un hypothétique retour à la normale rapide, le pétrole montre des signes de meilleure santé. La baisse de la production décidée par les membres de l’OPEP+ commence à produire ses effets tant et si bien que le cartel a décid...

 BP annonce la suppression de 10 000 emplois

Le plongeon historique du marché pétrolier en pleine pandémie de coronavirus n’a épargné aucune major au premier trimestre. Toutes ont vu leurs ratios financiers se détériorer à l’issue des trois premiers mois de l'année et annoncé des coupes sévères dans leurs investissements. La compagnie pétrolière britannique avait prévenu qu'il y aurait des suppressions d'emplois d'ici la fin de l'année.

Carbon Tracker : le Covid va condamner les énergies fossiles

Le think tank britannique, qui étudie les effets du réchauffement climatique sur les marchés financiers, rejoint la cohorte d’experts condamnant les énergies fossiles. À la nuance près qu’il la programme à la fin de la décennie...

Pages