P&O Cruises réceptionne son navire amiral au GNL

©P&OCruise Le constructeur naval allemand Meyer Werft a remis à la compagnie maritime britannique l' Iona , le premier paquebot propulsé au GNL de P&O Ferries. L 'Iona (2 600 cabines, 5 200 passagers), un des deux paquebots au GNL commandés au chantier...

P&O Ferries va perdre 1 100 emplois

La compagnie britannique, en difficulté financière, a annoncé son intention de licencier 1 100 personnes, affirmant que la suspension du trafic de passagers et la baisse du fret pendant la pandémie ont rendu cette décision inévitable. Un porte-parole, cité par la BBC , a évoqué ce préalable comme nécessaire pour que la compagnie puisse traverser la crise.

Confinement : Les ports belges doivent réduire la cadence

Les mesures drastiques prises par le gouvernement belge pour enrayer la propagation du Covid 19 ont de sérieuses et coûteuses conséquences sur le plan économique. Toutes les dispositions sont prises pour assurer en toute sécurité le maintien des activités essentielles, ce qui concerne d’abord les ports d’Anvers, Zeebrugge et Gand. Mais la baisse d’activité se fait d’ores et déjà ressentir.

P&O Ferries bascule sur le fret et met au chômage 1 100 personnes

Après avoir mis en œuvre des mesures de premier niveau pour limiter la propagation du virus, la compagnie britannique franchit un autre cap. Elle a annoncé ce 27 mars qu’elle allait donner la priorité au fret, limiter le transport de passagers aux cas d’absolue nécessité et met au chômage plus de 1 000 personnes. Pour l’heure, les autres compagnies opérant du Royaume-Uni se sont contentées de suivre des consignes de sécurité sanitaire sans annulations de traversées.

Calais : Une année « chahutée » dans le contexte du Brexit

Les inconnues encadrant le retrait du Royaume-Uni de l’UE et la conjoncture économique britannique morose ont contrarié les trafics transmanche du port de Calais, qui conserve toutefois sa part de marché. L’intermodal ferroviaire performe. Le chantier d’extension du port entame sa dernière ligne droite avant la mise en service de trois nouveaux postes à quai début 2021.

Oil & Gaz
 : 
La première incursion de DP World dans le secteur offshore

Si l’acquisition se finalise d’ici la fin de l’année, comme il est prévu, l’opérateur émirati portuaire mettra la main sur la totalité du capital de Topaz Energy and Marine, un prestataire de logistique marine auprès du secteur pétrolier, dont la flotte opère principalement dans le bassin de la mer Caspienne. Il a mandaté 8 banques pour lever le milliard d'euros nécessaires. La filiale manutention du fonds souverain Dubaï World ne fait plus mystère de sa volonté d’élargir grandement le champ de ses compétences.

Refit
 : 
Damen en hyperactivité à Brest

Damen Brest a reçu ce dimanche 24 mars l' Aurora de P&O Cruise, le premier d'une série de paquebots en refit. Un gros chantier à réaliser en 12 jours. Le site breton accélère sa politique de diversification, qui manifestement porte ses fruits.

Résultats 2018
 : 
DP World exprime un franc optimisme

En dépit des frictions commerciales qui parcourent le monde, l'opérateur portuaire de Dubaï semble extrêmement serein quant à ses futures performances commerciales, enhardi par une hausse de 10,2 % de ses bénéfices en 2018.

Stratégie
 : 
DP World rachète P&O Ferries, un remake ?

Un hoquet ? Un bégaiement de l’histoire ? Ces dernières heures, toute la presse a relayé une information, qui a pour sources un communiqué de presse de DP World et une dépêche en anglais de Reuters, selon laquelle l’exploitant portuaire émirati « rachète » P&O Ferries.