Croisières : Les premiers cas détectés au Covid après la reprise

La Norvège a décidé le 3 août d’interdire aux paquebots de plus de 100 personnes de débarquer leurs passagers dans ses ports après la découverte d’un foyer de contamination au coronavirus sur un navire dans le port de Tromsø. Le 1er août, un cas suspect avait été détecté à bord du Paul Gauguin, un des fleurons de la compagnie éponyme que la société française Ponant avait acquise il y a un an.

Ponant reprend ses droits sur la mer

La compagnie de croisière française est sans doute l’une des premières au monde à « reprendre la route » avec autant de hardiesse, certes sur des croisières courtes, en petit comité et dans un protocole ultra strict. Mais avec toute la symbolique de l’aplomb. Huit paquebots ont pris la mer le 11 juillet au départ de la France, de l’Islande et de la Polynésie française. Deux unités ont été francisées ce 14 juillet. Un autre signe de confiance.

L'interminable retour à la vie de l'activité croisière

Elles sont un peu plus nombreuses à reprendre le service mais à petit régime. Les compagnies de croisière présentent tour à tour les détails de leur programme, avec ou sans l’assurance d’y être autorisées. Les « américaines » restent à quai. Leur retour en mer pourrait être l’événement de 2021.

Les croisières jouent la carte nationale

Après avoir rempli des missions d’intérêt général en rapatriant des résidents bloqués aux quatre coins de la planète, les navires à passagers reprennent progressivement le chemin de la mer. Et sans plus attendre la levée toujours hypothétique des restrictions sur les voyages internationaux, certaines compagnies de croisière prennent le parti de jouer leur saison sur une approche nationale.

Quand les compagnies de croisière reprendront-elles le service ?

Elles avancent tour à tour des dates pour un retour à la vie, mais avec une extrême prudence, certaines plus optimistes que d’autres. Les Américaines paraissent moins fébriles à l’idée d’une reprise rapide. Mais l’horizon reste incertain.

Jean-Emmanuel Sauvée, nouveau capitaine d'Armateurs de France

Comme prévu , l’Assemblée générale d’Armateurs de France a élu, le 7 avril, Jean-Emmanuel Sauvée à sa présidence pour un mandat de 2 ans. L’organisation professionnelle ouvre une nouvelle page de son histoire avec le président de la compagnie de croisière Ponant.

Armateurs de France : Jean-Marc Roué lâche la barre

Armateurs de France a organisé son assemblée générale de façon dématérialisée ce 6 avril. L’élection du successeur de Jean-Marc Roué était à l’ordre du jour. Si ce successeur sera connu le 7 avril, son identité ne fait déjà aucun doute. Bilan de quelques années de mandature.

La flotte de commerce française s’étoffe un peu au premier semestre 2019

Durant les six premiers mois de l’année, onze navires supplémentaires ont rejoint le pavillon national et quatre ont déserté. Cette croissance est une première en 2019, le bataillon tricolore ayant perdu 20 % de ses effectifs en une décennie.​

Euromaritime 2020
 : 
La Méditerranée française, « cœur battant » de l’industrie maritime

Après trois éditions organisées de façon bisannuelle à Paris Porte de Versailles, le salon de la « croissance bleue » se pose à Marseille. Parce que le port phocéen a un rôle économique évident le long de la façade méditerranéenne. « Marseille sera la capitale de l'économie bleue du 4 au 6 février 2020 », lancent...

CMA CGM et Ponant vont contribuer au financement d'une vedette de la SNSM

Les deux compagnies basées à Marseille, CMA CGM et Ponant, ont fait savoir dans un communiqué commun qu'elles allaient en partie financier une nouvelle vedette destinée à équiper la station des Saintes aux Antilles françaises en soutien à...

Pages