Nouvelle opération « Ports morts » le 6 février pour 24 h

Les Grands Ports maritimes français sont de nouveau visés ce 6 février par une opération « ports morts » à l’appel de la FNPD-CGT pour 24 heures. Elle consacre le 14e jour de « ports morts », depuis le 5 décembre. Le secr...

Réforme des retraites/blocages portuaires : Pourquoi Dunkerque n'a (presque) pas fait grève ?

Alors que la plupart des Grands Ports maritimes français ont fonctionné en pointillé en décembre et janvier en raison des mouvements sociaux engendrés par des raisons exogènes aux ports, Dunkerque a été relativement épargné. Une singularité qui a surpris et continue d’interroger. Un dialogue social plus mature ? La conscientisation d’une menace directe en raison de la proximité belge ? Une exception française en héritage de la réforme portuaire de 1992 ?

Blocage des ports : L’hystérie collective

La réforme des retraites justifie-t-elle ce grand « feu de joie » dans les ports ? Pris dans un conflit général qui les dépasse, les grands ports maritimes français, que l’on décrit comme les poumons de l’économie, n’assurent plus aucune fonction vitale et entraînent, dans le mouvement, ceux qui en dépendent. Pour autant, les impacts à long terme restent à prouver.